Vœux 2019

Au nom du Conseil d’Administration de l’UPA-T, j’ai le plaisir de vous adresser, ainsi qu’à vos proches, nos meilleurs vœux pour 2019.

Que cette nouvelle année vous apporte bonheur et santé ainsi que  la réalisation de vos projets.

Que 2019 soit aussi l’année du partage où les tensions feront place à la concertation et à la réflexion pour un avenir meilleur.

Vous êtes de plus en plus nombreux à suivre les comptes rendus des conseils municipaux ainsi que les articles sur la vie quotidienne de la commune que nous faisons paraitre sur ce site ; nous vous remercions pour votre fidélité grandissante.

Nos élus s’efforcent, en toute objectivité, de porter à votre connaissance le comportement souvent abusif de Monsieur le Maire et les positions pour le moins déroutantes et irresponsables des élus de la majorité qui suivent « la parole unique » sans la moindre réaction.

Nous nous engageons, pour 2019, à continuer ce devoir d’information. Certes nos voix ne sont pas suffisantes pour relayer vos suggestions et nos idées, mais  nos élus vous assurent de leur totale détermination pour dénoncer, comme la majorité pacifique des Gilets jaunes, ces pratiques d’un autre âge qui traduisent un manque de considération, une absence de concertation et d’écoute des citoyens.

L’Union Pour une Alternative à Tournefeuille travaille activement à la modernisation de la gestion de notre commune et au bien-être des Tournefeuillais.

Si vous pensez, comme nous, qu’il est grand temps de mettre un terme :

  • aux constructions qui défigurent notre ville et la transforment tout doucement mais sûrement en ville dortoir,
  • à l’insécurité grandissante, frein à l’épanouissement de notre jeunesse et à l’équilibre social,
  • aux incivilités peu suffisamment réprimées,
  • aux dépenses inconsidérées comme les 2 millions € supplémentaires pour un mur d’escalade, sans retour sur investissements, qui pénalisent le développement d’associations actives et engagées dans notre belle commune,
  • au manque de rigueur dans la gestion de notre commune (par exemple : Tournefeuille ne touchera pas les 300 000€ dus par Plaisance du Touch au titre de l’utilisation du Gymnase les Quefets),

Alors rejoignez-nous et venez participer à nos travaux dans la perspective des municipales de 2020

L’UPA-T est ouverte à tous ceux qui désirent le changement, prêts à s’investir pour que Tournefeuille redevienne une commune soucieuse de sonenvironnement, attractive par son cadre de vie et la sécurité de sa jeunesse, dansle souci de la mixité sociale.

En 2019, notre équipe de campagne se mobilisera pour vous faire partager nos motivations, nos projets et notre désir de voir Tournefeuille devenir une ville tournée résolument vers un avenir prometteur.

Bonne Année à tous

Bernard Tondereau

Président de l’UPA-T

Conseil Municipal du 10 Décembre 2018

Quatre sujets principaux sont à retenir :

1) L’annonce de la création du groupe UPA-T au sein du C.M.  Après nous avoir fait dire  que la création d’un groupe n’était pas prévue par le règlement intérieur du C.M, le Maire a finalement admis sa création. C’est en définitive le Rassemblement National qui a entravé notre démarche en refusant de s’asseoir deux sièges plus loin afin de nous permettre de nous rapprocher! Le Maire doit se prononcer sur le bien fondé de la décision du R.N.

 

2) L’appel d’offres pour la gestion de l’école d’enseignements artistiques n’a obtenu qu’une seule réponse et le marché a donc été attribué à l’association Léo Lagrange. D’après le Maire, les critères de sélection fixés par la mairie auraient amené les autres candidats à se retirer. C’est justement notre demande: être associés au choix des critères retenus lors des appels d’offres. Fin de non recevoir: chasse gardée. …Pourtant, toutes les communes ne font pas appel à Léo Lagrange; c’est donc bien qu’il y a un loup à Tournefeuille.

 

3) Extension du gymnase de Quéfets . Le Maire s’étonne de nos demandes d’informations  car il avait annoncé parait-il cette extension lors de son discours d’inauguration du gymnase; une annonce à 3 Millions d’euros faite un verre à la main et même pas débattue en commission, est-ce bien sérieux? Et si cette extension était en effet bien envisagée dès la création du gymnase, l’ajout d’un bloc d’escalade aux normes internationales ne l’était pas. Or notre Maire s’est engagé sur la tenue, en Novembre prochain, de l’organisation des épreuves de qualification d’escalade en vue des prochains jeux olympiques; sans même savoir s’il aurait les financements nécessaires! Contribuables, à vos chéquiers!

 

4) Vœu déposé par le groupe (!) majoritaire s’opposant à la fusion des compétences départe-mentales et métropolitaines sur le territoire de la Métropole. Les arguments fallacieux avancés dans ce vœu ne parviennent pas à masquer qu’il s’agit en fait d’une tentative pathétique de la Gauche de s’opposer à cette fusion car elle est terrifiée à l’idée de perdre un  de ses bastions historiques: le département de la Haute-Garonne. Ils devraient pourtant se méfier de cette manière archaïque de faire de la politique politicienne au moment  où justement les  Français sont dans la rue pour la dénoncer.

Certains d’entre nous se sont abstenus, d’autres ont préféré ne pas prendre part au vote.

Jean-Luc MOUDENC répond à l’invitation de l’UPA-T

Pour l’UPA-T sur la photo : De gauche à droite : Jean Paul Lemarchand, Sylvie Deguine-Lemarchand, Alain Perriault, (Jean-luc Moudenc) Patrick Beissel, Bernard Tondereau, Patrice Cézar, Pascale Hervieux, Cyril Caronelleo, Jean Pierre Morgades, Arnaud Demeusois.

Présent en début de réunion : Cyril Chaminade

Excusés : Françoise Viatgé, Noémie Aubry, Agnès Defosse, Patrick Besnon, Serge Frattini.

 

Samedi 24 novembre, Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole et Maire de Toulouse a répondu à notre invitation. Un déjeuner de travail dans le cadre du restaurant « La Belle Histoire » de Tournefeuille, a été l’occasion de présenter notre association, nos valeurs, notre plan d’actions, nos projets et nos objectifs en vue des prochaines Municipales de 2020.

Jean-Luc Moudenc a rappelé le rôle de plus en plus important que prenait la Métropole dans la vie de tous les jours de nos concitoyens. Il nous a également présenté l’idée d’un Projet Métropolitain où l’on retrouvera, à la fois, les projets communs à l’ensemble des 37 communes de la Métropole, ainsi que leurs déclinaisons dans chacune d’entre elle.

En ce qui concerne Tournefeuille, ce sont essentiellement les transports et l’urbanisation qui ont été abordés sans oublier les aspects environnementaux de plus en plus partie prenante dans la vie de nos concitoyens. Nous avons expliqué, avec documents à l’appui,  notre point de vue sur ces trois sujets. Le principe de travailler maintenant avec les élus de la Métropole, en charge de ces dossiers est acté. Désormais, Nous travaillerons à la valorisation de nos projets afin de renforcer la crédibilité et la cohérence d’une partie sensible  de notre programme.

Tournefeuille est la troisième commune en termes d’habitants de la Métropole. Elle a été oubliée pendant la précédente mandature alors même que leurs dirigeants, Maire de Tournefeuille et Président de la Métropole, socialistes, étaient aux commandes.

Des retards que l’on aura à cœur de combler pour répondre aux attentes des Tournefeuillais.

En tout, plus de 3 heures d’échanges riches et constructifs que Jean-Luc Moudenc a particulièrement appréciés tant notre équipe est structurée,  porteuse d’idées neuves et de ses projets pensés.

 

Bernard TONDEREAU

Président de l’UPA-T